La vente d'immeuble à construire est celle par laquelle le vendeur s'oblige à édifier un immeuble dans un délai déterminé par le contrat.Elle peut être conclue à terme ou en l'état futur d'achèvement.Code civil Art 1601-1 à 1648

Art. 1601-1. (L. n° 67-547 du 7 juill. 1967) La vente d'immeuble à construire est celle par laquelle le vendeur s'oblige à édifier un immeuble dans un délai déterminé par le contrat.Elle peut être conclue à terme ou en l'état futur d'achèvement.

 

Art. 1601-2. (L. n° 67-3 du 3 janv. 1967 ; L. n° 67-547 du 7 juill. 1967) La vente à terme est le contrat par lequel le vendeur s'engage à livrer l'immeuble à son achèvement, l'acheteur s'engage à en prendre livraison et à en payer le prix à la date de livraison. Le transfert de propriété s'opère de plein droit par la constatation par acte authentique de l'achèvement de l'immeuble ; il produit ses effets rétroactivement au jour de la vente.

Al. 2 abrogé par L. n° 67-547 du 7 juill. 1967.

 

Art. 1601-3. (L. n° 67-3 du 3 janv. 1967) La vente en l'état futur d'achèvement est le contrat par lequel le vendeur transfère immédiatement à l'acquéreur ses droits sur le sol ainsi que la propriété des constructions existantes. Les ouvrages à venir deviennent la propriété de l'acquéreur au fur et à mesure de leur exécution ; l'acquéreur est tenu d'en payer le prix à mesure de l'avancement des travaux.

Le vendeur conserve les pouvoirs de maître de l'ouvrage jusqu'à la réception des travaux.

 

Art. 1601-4. (L. n° 67-547 du 7 juill. 1967) La cession par l'acquéreur des droits qu'il tient d'une vente d'immeuble à construire substitue de plein droit le cessionnaire dans les obligations de l'acquéreur envers le vendeur.

Si la vente a été assortie d'un mandat, celui-ci se poursuit entre le vendeur et le cessionnaire.

Ces dispositions s'appliquent à toute mutation entre vifs, volontaire ou forcée, ou à cause de mort.

 

Art. 1641. Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise ou n'en aurait donné qu'un moindre prix s'il les avait connus.


Art. 1642. Le vendeur n'est pas tenu des vices apparents et dont l'acheteur a pu se convaincre lui-même.

Art. 1642-1. (L. n° 67-547 du 7 juill. 1967) Le vendeur d'un immeuble à construire ne peut être déchargé, ni avant la réception des travaux, ni avant l'expiration d'un délai d'un mois après la prise de possession par l'acquéreur, des vices de construction alors apparents.
Il n'y aura pas lieu à résolution du contrat ou a diminution du prix si le vendeur s'oblige à réparer le vice.

Art. 1643. Il est tenu des vices cachés, quand même il ne les aurait pas connus, à moins que, dans ce cas, il n'ait stipulé qu'il ne sera obligé à aucune garantie.

Art. 1644. Dans le cas des articles 1641 et 1643, l'acheteur a le choix de rendre la chose et de se faire restituer le prix ou de garder la chose et de se faire rendre une partie du prix telle qu'elle sera arbitrée par experts.

Art. 1645. Si le vendeur connaissait les vices de la chose, il est tenu, outre la restitution du prix qu'il en a reçu, de tous les dommages et intérêts envers l'acheteur.

Art. 1646. Si le vendeur ignorait les vices de la chose, il ne sera tenu qu'à la restitution du prix et à rembourser à l'acquéreur les frais occasionnés par la vente.

Art. 1647. Si la chose qui avait des vices a péri par suite de sa mauvaise qualité, la perte est pour le vendeur, qui sera tenu envers l'acheteur à la restitution du prix et aux autres dédommagements expliqués dans les deux articles précédents.
Mais la perte arrivée par cas fortuit sera pour le compte de l'acheteur.

Art. 1648. L'action résultant des vices rédhibitoires doit être intentée par l'acquéreur, dans un bref délai, suivant la nature des vices rédhibitoires et l'usage du lieu où la vente a été faite.
(L. n° 67-547 du 7 juill. 1967) « Dans le cas prévu par l'article 1642-1, l'action doit être introduite, à peine de forclusion, dans l'année qui suit la date à laquelle le vendeur peut être déchargé des vices apparents. »

 

Vous avez besoin d'un expert

Assistance pré-achat maison- Conseil pré-achat maison ancienne. Expert Estimation prix maison.Conseils achat maison ancienne. Expertise de valeur vénale Maison ancienne.Expertise avant Vente maison-Expertise Maison ancienne avant achat-Expertise technique maison avant achat-Expertise maison avant acquisition- Expertise avant achat maison ancienne-Expertise maison ancienne avant achat- Achat maison ancienne-Expertise toiture maison- Expertise charpente maison- Audit technique maison - Estimation prix travaux maison-Travaux mal fait- Conseils travaux mal faits-Réception travaux -Suivi de chantier-Assistance étude projet travaux- Suivi chantier construction-Assistance achat maison individuelle-Assistance maitrise d'ouvrage-Litige construction -Litiges travaux mal faits-étude faisabilité projet travaux-Assistance maitrise d’ouvrage- Assistance projet construction maison Suivi de chantier-Litiges construction maison-Expertise et réception des travaux -Expertise de fissures murs façade maison - Expertise humidité -Expert bâtiment indépendant- Litiges travaux maison -Litige travaux mal faits-Désordres travaux -Assistance travaux mal fait-Estimation prix travaux maison-Accompagnement pré-achat maison-Expertise technique avant acquisition maison-Audit technique maison avant achat-Expertise technique maison avant achat-Prix travaux de rénovation -Étude projet travaux maison -Aide à la décision achat maison ancienne-Avis technique achat maison ancienne-travaux mal faits désordre malfaçon-Étude conseil faisabilité travaux maison-Conseils achat maison - visite de pré-achat maison. Préachat maison-Attestation de bien immobilier garanti sans vices cachés. Certification immobilière construction sans vices cachés. Maison à vendre sans vices cachés.Expertise préachat maison garanti sans vices cachés exempt de malfaçons. Avis technique achat maison ancienne. Expertise avant vente maison. Conseils visite préachat maison. Attestation et certification de bien immobilier garanti et exempt de vices cachés. certification d'un bien immobilier sans vice caché.

      LA PRESSE EN PARLE

Expert en bâtiment indépendant expertise construction litige et malfaçon Hauts-de-Seine 92 Seine-et-Marne 77 PARIS 75 litige travaux et désordre expertise immobilière évaluation et estimation de bien Expert en bâtiment indépendant expertise construction litige et malfaçon Hauts-de-Seine 92 Seine-et-Marne 77 PARIS 75 litige travaux et désordre expertise immobilière évaluation et estimation de bien immobilier pour une succession

Nos objectifs :

 

Nous engager aux cotés de nos clients pour tous types d’expertises et de suivi de chantier pour éviter les imprévus et les malfaçons et tous types de désordres avant qu'il ne soit trop tard.

 

Nous conseillons nos clients avant la réalisation de travaux pour évaluer l'existant, prévoir et définir les contraintes techniques avant la réalisation des travaux.

 

Nous somme le lien indispensable lors de la réalisation de votre projet de construction ou de travaux.

 

Nous intervenons auprès de nos clients lors d'un achat de bien immobilier ancien (maison individuelle ou appartement) pour déterminer les travaux qui seront nécéssaires et évaluer le prix des travaux.

Nous réaliserons également des études de faisabilités des travaux lors de la visite de pré-achat de maison ancienne..

 

Nous réalisons tous types d’expertises techniques immobilières, expertise de valeur vénale,expertise et conseils avant l'achat d'une maison ancienne,expertise de fissures et d(humidité dans une maison ancienne, expertises de locaux commerciaux, etc..

 

Nous accompagnons et assistons nos clients lors de la livraison d'appartement neuf acquis en VEFA pour vérifier la conformité des ouvrages réalisés lors de la remise des clés.

 

Nos engagements :  

 

Vous apporter un service optimal, de qualité, de proximité, fiable et actif se traduisant par:

Une réactivité permanente.

Une réelle disponibilité.

Une écoute professionnelle et un interlocuteur unique à chacun de nos clients,

Un soutien technique, administratif et juridique.

Des moyens techniques mis en œuvre selon les besoins d’expertises de nos clients.

Téléphone : 01 84 21 27 91

service-technique@litige-construction.fr service-technique@litige-construction.fr

Heures d'ouverture

Du lundi au samedi

de 9H00 à 18H00

expertise maison ancienne avant achat expertise maison ancienne avant achat

Master Card Visa American Express Toutes les cartes de crédit Paiement anticipé chèque
MasterCard, Visa, American Express, Credit Card, Advance Payment, chèque

Litige construction

2 478 mentions J'aime